19 févr. 2012

Le savon d'Alep, l'or vert



Le savon d’Alep est le plus vieux savon dur du monde, ramené par les croisés en France sur le pourtour méditerranéen, il est l’ancêtre du savon de Marseille. Son procédé de fabrication originel, inchangé depuis des milliers d’années se transmet depuis des générations de père en fils chez les savonniers de la ville d’Alep en Syrie. Il est élaboré à partir de produits locaux abondants dans cette région : l'huile d’olive aux qualités hydratantes ainsi que l'huile de baies de laurier aux vertus cicatrisantes et antiseptiques. C’est un produit entièrement naturel, aux multiples utilisations.



 La fabrication du savon d’Alep : l’huile d’olive (la plupart du temps de l’huile 2ème pression à froid) est chauffée entre 80 et 100 degrés, avec de l’eau et de la soude d’origine végétale (de la cendre de salicorne en général) , très lentement pendant une vingtaine d’heure dans un grand chaudron, quelquefois enterré en pierre ou en cuivre, selon le procédé traditionnel de saponification. En fin de cuisson on ajoute l’huile de baies de laurier afin de l’enrichir et la parfumer. Le mélange prend alors la belle couleur verte que l’on retrouvera ensuite dans le cœur du savon d’Alep.
Au terme de la cuisson la pâte est étalée à même le sol et reposera pendant une nuit. Le jour suivant le savon s'est solidifié sans être complètement sec, ce qui va faciliter sa découpe faite par une équipe de 4 à 6 personnes :
• 1 ouvrier qui découpe la savon avec une sorte de grand râteau de qui permet de diviser en lignes le savon d'Alep.
 • 1 ouvrier qui monte sur le râteau pour lui permettre de s’enfoncer
 • 2 ou 4 ouvriers qui tirent l'ouvrier au râteau pour le faire avancer

 Après cette opération de découpe, un ouvrier donne un coup de tampon sur chaque savon pour y estampiller en relief inversé la marque du fabricant, en arabe. Un peu à la manière d'un sceau, c’est la marque de fabrique du savonnier. Ces pains de savon de couleur verte sont ensuite empilés dans des caves à l’abri du soleil pendant 9 mois pendant lesquels ils vont sécher .En séchant, le savon prend une couleur brune dorée, seul son cœur reste vert et il perd sa soude.

 Comment reconnaître un vrai savon d’Alep ? 
Le savon d’Alep a actuellement le vent en poupe, et on voit se multilplier de pseudos savons d’Alep qui n’ont pas grand chose à voir avec l’original !

Pour reconnaître le vrai, voici quelques petites astuces : 


Présentation : rugueux, de forme un peu irrégulière et brun verdâtre, d’aspect un peu rustique, le savon d’Alep authentique est vert vif à l’intérieur (pas facile à vérifier lors de l’achat je l’avoue !).


Odeur : senteur forte et caractéristique.

Prix : l’huile de baies de laurier est une matière première chère, plus le pourcentage d’huile de baies de laurier est important, plus le prix augmente.

 Le sceau : il se présente sous la forme d'un cachet rond écrit en arabe. Sur les copies de savon d'Alep, il est souvent remplacé par "Savon d'Alep" ou "Aleppo Soap" en lettres latines (sans l'inscription en arabe).

 Il flotte (à vérifier dans votre baignoire, plus compliqué à l’achat !) : de par sa densité obtenue grâce à ses 9 mois de séchage, le savon d’Alep flotte !

 Les multiples utilisations du savon d’Alep :
En plus des utilisations classiques en tant que savon, vous pouvez aussi utiliser le savon d’Alep en shampoing ou en masque du visage (on laisser agir une minute et on rince).


On peut aussi l’utiliser comme mousse à raser pour préserver les parties sensibles soumises au feu du rasoir. L’huile d’olive du savon d’Alep a un effet nourrissant sur la peau tandis que l’huile de baies de laurier est un puissant antiseptique à l’effet désinfectant. Comme il est 100% végétal, il ne bouche pas les pores de la peau. Un morceau de savon d'Alep enveloppé dans une compresse dans une armoire ou un placard est un bon anti-mites !

Il est parfait pour nettoyer et désinfecter les pinceaux de maquillage et c’est également un très bon détacheur de tissus pour les taches de graisse (on frotte la tache avec le savon sec avant le lavage).

Dernier point positif, il dure très longtemps et se conserve merveilleusement bien puisqu’il continue sa maturation.

 Et vous, plutôt savon d’Alep ou savon de Marseille ? Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires:

  1. Définitivement Savon d'Alep... :-)

    RépondreSupprimer
  2. Excellent article sur un excellent savon!

    RépondreSupprimer
  3. Merci ! c'est vrai que le savon d'Alep est inégalable !

    RépondreSupprimer
  4. J'adore ce savon !!!
    Bel article ou l'on apprend plein de choses!

    RépondreSupprimer
  5. Je t'avoue que j'ai déjà largement entendu parlé du savon d'Alep mais je ne me suis jamais laissée tenter sans vraiment savoir pourquoi. Hier en me promenant en ville, j'ai vu que compagnie de provence avec justement lancer un petit gamme de savon d'Alep, l'as tu tester ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, les miens viennent directement d'Alep !

      Supprimer
  6. J'adore c'est tip top pour la peau !! il y a aussi le savon noir :)

    RépondreSupprimer
  7. Je n'ai jamais utilisé le savon noir ! c'est comment ?

    RépondreSupprimer